Bricoleurs.Tv » Entretenir sa voiture » Contrôle des disques et des plaquettes de frein

Méthodes, astuces et conseils en matière de contrôle des disques et plaquettes de frein

Le contrôle des disques consiste alors à vérifier d’une part l’épaisseur et d’autre part leur surface puisqu’en effet, la surface des disques ne doit pas être jalonnée de sillons car ceux-ci endommagent les plaquettes. Par ailleurs, le contrôle des disques permettra de vérifier si les plaquettes des disques ont déjà été changés plus de deux ou trois fois, auquel cas il faudra remplacer les disques.

Contrôle des disques et des plaquettes de frein

Le contrôle des plaquettes de frein est également essentiel car il est préférable de procéder à leur entretien que de les remplacer. Le contrôle doit être d’autant plus strict que les plaquettes sont désormais et systématiquement en fibres de verre. Ce matériau est connu pour être peu endurant face aux frottements prolongés et les plaquettes ne supportent au maximum que 30 000 km de route avec freinage régulier. D’autant plus que ces plaquettes en fibres de verre usent très vite les disques de frein. L’intérêt de contrôler le dispositif de freinage est également d’ordre pécuniaire. Il faut en effet savoir que par mesure de sécurité, les disques de frein, comme les plaquettes, se changent par paire. Quant aux garnitures arrière et tambours de frein, ils doivent être contrôlés car ils se rayent facilement.

Etapes du contrôle du dispositif de freinage dont les disques et les plaquettes

Le dispositif de freinage est un élément central pour la sécurité de l’automobile. Lorsque le système est défectueux, cela provient généralement soit d’une déficience des disques soit d’une usure des plaquettes. Mais cela peut provenir également d’une usure des garnitures arrière ou encore d’une insuffisance du liquide de freinage. Par ailleurs, il se peut aussi qu’il y ait des fuites au niveau du dispositif hydraulique. Concernant les disques de frein, ils s’usent assez rapidement bien qu’ils soient en acier. Cela est dû au fait qu’ils subissent d’intenses frottements avec les plaquettes. Pour contrôler l’état du dispositif de freinage, il convient dans un premier temps de vérifier le niveau du liquide de freinage. Ensuite, il faudra s’assurer du bon fonctionnement du maître-cylindre. C’est après seulement que s’opèrera une vérification des plaquettes de frein, des disques de frein et éventuellement des freins à tambours pour les véhicules qui en sont équipés.

Un contrôle du dispositif de freinage implique un contrôle de plusieurs éléments en suivant des étapes bien définies. La vérification du niveau du liquide de freinage est la première précaution à prendre. Si le liquide de frein est insuffisant, le dispositif de freinage ne pourra arrêter le véhicule à temps. La baisse récurrente du niveau du liquide de freinage peut avoir plusieurs causes : soit une fuite dans le circuit hydraulique, soit une usure des disques ou des plaquettes. Cette première vérification conduit donc à effectuer d’autres contrôles. Autre vérification afférente au liquide de freinage, c’est le test visant à connaître sa température d’ébullition qui doit être aux alentours de 250 °C. Le seuil critique est de 165°, ce seuil dépassé, le freinage n’est plus assuré. La deuxième vérification a trait au maître-cylindre. Cette étape est essentielle car c’est le maître-cylindre qui est chargé de répartir le liquide de frein à travers les roues de l’automobile. Il faudra vérifier notamment qu’il n’y a pas de fuite au niveau du circuit hydraulique de freinage. Le contrôle doit avoir lieu tous les 15 000 ou 20 000 km effectués. Le contrôle des disques doit intervenir chaque fois qu’on change les plaquettes de frein. Si, lors du contrôle, ils apparaissent comme étant oxydés, voilés ou rayés, c’est qu’ils sont suffisamment usés pour être changés. Le remplacement des disques doit toujours se faire par paire et doit être couplé à un changement de plaquettes. Le contrôle des plaquettes de frein doit passer par une vérification des garnitures, c’est-à-dire les parties qui entrent en frottement permanent avec les disques.

revenir en haut

Conseils et astuces pour optimiser le contrôle des disques et des plaquettes de frein

Pour s’assurer que les disques de frein n’atteignent pas un seuil d’usure dangereux, il faut prendre un pied à coulisse et comparer l’épaisseur des bords intérieur et extérieur du disque. Un autre moyen simple de contrôler les disques de frein est de scruter les disques de frein à travers les jantes. S’ils sont rayés ou voilés, cela signifie qu’ils doivent être changés. Après avoir effectué un changement des plaquettes de frein, celles-ci doivent être rodées sur la route afin qu’elles s’adaptent aux disques. Durant le rodage, il faut éviter les freinages brusques et répétés.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales