Bricoleurs.Tv » Installation électrique » La pose de vos circuits électriques

Ce qu’il faut faire pour la mise en place d’un système électrique sans danger dans la maison

Effectuer soi-même la pose d'un ou de plusieurs circuits électriques de la maison est tout à fait faisable. Pour ce faire, de nombreux outils seront nécessaires tout comme les accessoires inhérents à l'entrée de l'électricité dans la maison. Détaillé dans un manuel ou un guide d'installation de circuits électriques, le suivi scrupuleux des étapes du processus d'équipement garantira la réussite de la pose des circuits électriques.


La pose de vos circuits électriques

En raison de la délicatesse de l’opération, la pose d’un circuit électrique ne doit pas être prise à la légère et doit être toujours réussie. Suivez donc point par point et étape par étape, les instructions données ci-après, pour réussir votre installation électrique.

Précautions et outillages

La mise en place d’un circuit électrique dans l’appartement ou la maison demande de la prudence pour éviter tout accrochage et un éventuel court-circuit. Afin que les opérations relatives à la pose du circuit se fassent sans danger, veillez à couper l’électricité à partir du disjoncteur général avant de commencer les travaux et à suivre les normes d’installation. N’utilisez pas des produits autres que ceux répondant aux normes NF. Côté outils, vous aurez besoin d’une truelle Berchet, d’une pince à dénuder, d’un tournevis testeur, d’un tournevis isolé, d’une pince coupante, d’un marteau, d’un burin, d’une auge ainsi que d’une truelle. Quant aux accessoires, la liste comprend différents fils électriques, les gaines, les boîtes d’encastrement et de dérivation, les interrupteurs, les ampoules ou encore les prises.

revenir en haut

Les différents fils électriques et gaines

Les fils électriques se présentant sous différentes formes pour des usages précis, il convient de savoir les distinguer par leur couleur. Ainsi, les rouges, les marrons ou encore les noires sont multifilaires ou de phase, les fils verts et jaunes destinés aux câblages dans le sol. Les fils électriques bleus représentent les neutres tandis que les oranges sont faits pour les systèmes de va-et-vient. Les gaines pour l’encastrement des fils se présentent également sous plusieurs types dont la gaine Ico, adéquate pour l’encastrement des fils dans des murs creux uniquement ou en-dessous d’une laine de verre. Pouvant être couverte de béton, la gaine Ict est compatible avec les cloisonnements pleins et également creux.

revenir en haut

Les boîtes d’encastrement et de dérivation

Lorsque vous fixerez vos boîtes de dérivation, maintenez-les de préférence à l’aide de vis spéciaux qui faciliteront l’arrachement. Autrement, selon que vos cloisonnements soient pleins tel un mur en béton ou creux comme une plaque de plâtre, vous installerez des boîtes de dérivation appropriées dont la profondeur sera fonction de celle du mur et de la cloison. Dans vos calculs, n’oubliez pas de prendre en compte l’espace occupée par les câbles. Les boîtes de dérivation ont pour rôle de raccorder les fils électriques issus de plusieurs circuits. Elles peuvent être encastrables ou en saillie.

revenir en haut

Réalisation d’une saignée et installation de la gaine

Au niveau de votre mur, repérez le circuit des gaines et l’endroit où vous placerez les interrupteurs. Marquez l’endroit des saignées et tracez également celui des boîtes d’encastrement. Creusez alors la saignée avec le burin d’une profondeur nécessaire à la taille de la gaine et de la boîte que vous transpercerez suivant le diamètre du fil. Installez la boîte dans son emplacement et maintenez-la au plâtre. La bordure de la boîte ne doit pas jaillir du mur et être bien au ras de ce dernier. Déterminez les longueurs des fils d’un bout à un autre et coupez-les en ajoutant deux centimètres aux mesures. Placez la gaine dans la saignée après y avoir enfilé les câbles. Maintenez-la ensuite avec des pointes sans la transpercer. Les saignées seront enfin rebouchées en les humidifiant un peu avant de les enduire de plâtre tout en retirant progressivement les pointes. Toutefois, avant cette opération, vérifiez l’efficacité de votre installation avec un tournevis testeur. Otez le surplus de plâtre, puis attendez que cela sèche et poncez. Une fois les câbles sectionnés aux bonnes mesures, procédez aux branchements électriques sur les boîtes de dérivation, les interrupteurs et les autres éléments du réseau électrique et fixez l’interrupteur sur la boîte d’encastrement.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales