Bricoleurs.Tv » Économies d’énergie » Isoler les murs et les planchers

Comment choisir une isolation pour ses murs ou son plancher et procéder à l’isolation ?

L'isolation des murs ou des planchers ne requiert pas de connaissances approfondies en bâtiment. Avec un bon guide, des calculs bien faits et un recensement des outils et matériels nécessaires, on peut effectuer sans crainte les travaux d'isolation d'un mur ou du plancher. Dans l'isolation des murs, il convient de distinguer les travaux d'isolation sur des murs bien conservés et l'isolation des murs endommagés.



Isoler les murs et les planchers

Pour isoler les murs, on a le choix entre trois sortes d’isolants dont le panneau de polystyrène, le panneau semi-rigide de laine de verre ou encore le panneau composite. Le plancher, quant à lui, est isolé avec de la vermiculite ou du feutre en laine de verre.

Comment sélectionner un isolant pour ses murs ou son plancher ?

Le choix du genre d’isolant est conditionné par le genre de finition désiré. Ainsi, le panneau semi-rigide en laine de verre est doté d’un isolant qui permet la pose d’un revêtement une fois qu’il est installé. Des plaques de plâtre ou des pans de particules peuvent de ce fait constituer un revêtement. Pour ce qui est du panneau composite utilisé dans l’isolation murale, ce genre d’isolant permet de disposer de suite des surfaces prêtes pour la décoration. Dans l’isolation du sol de la maison ou de l’appartement, on n’obtient une isolation optimale avec le feutre en laine de verre que si ce dernier a une épaisseur suffisante d’au moins 8,9 ou 10 cm. Le type de mise en place souhaité tiendra alors compte de l’épaisseur de l’isolant.

revenir en haut

Isoler son plancher avec de la laine de verre

Avant d’entamer les travaux d’isolation du sol, il faut d’abord avoir en main tous les outils et matériaux qui vous seront nécessaires. Procédez également aux différents calculs vous permettant de quantifier vos besoins matériels. Généralement, au niveau des outils, il vous faudra :

  • une règle maçon
  • une scie égoïne
  • un tournevis
  • un mètre ruban
  • une spatule
  • un marteau
  • un fil à plomb
  • des tréteaux
  • un maillet en bois
  • un cutter
  • une perceuse
  • et un niveau

Sur des planchers à chevrons, déroulez le rouleau d’isolant avec pare-vapeur qui sera tourné vers le bas. Notez que l’épaisseur de la laine de verre ne doit pas être de moins de 8 cm. Si vous avez un plancher avec des lambourdes sur les pièces supportant le plancher, qu’on appelle solives, placez une première épaisseur de laine de verre avec toujours le pare-vapeur en dessous entre les pièces de support. Procédez à la fixation des lambourdes avant de dérouler la seconde couche d’isolant. Si la laine de verre n’est pas pourvue de pare-vapeur, il est impératif d’avoir 8 à 10 cm d’isolant pour les deux couches afin d’assurer une bonne isolation du sol. La vermiculite, qui est constituée de petits grains de minéraux expansés, s’installe en se répandant dans le plancher à travers les solives sans les rendre compacts. L’isolant sera ensuite égalisé avec une petite planche et la surface, équilibrée dans le but d’avoir l’épaisseur désirée.

revenir en haut

Comment isoler un mur neuf ou non abîmé ?

Si vous prévoyez une finition en lambris, débutez les travaux par l’élaboration d’une structure en tasseaux à travers lesquels vous installerez l’isolant. Si vous utilisez des panneaux à moitié rigides en laine minérale, commencez l’isolation de votre mur en encollant avec une spatule le côté dorsal du panneau isolant au moyen d’une colle spécifique. Dès que cela est fait, placez le panneau sur le mur et procédez ainsi de suite pour les panneaux restants. En veillant à bien joindre les panneaux par la suite, cela empêchera l’air de s’infiltrer. Enfin, pour finir, passez au montage des panneaux en plâtre. Ces derniers peuvent être remplacés par un petit mur de doublage en faïence.

La pose des panneaux isolants composites commence par le traçage au cordeau bleu au niveau du plafonnier de la profondeur du panneau employé. Ajoutez ensuite un centimètre pour la colle. Reproduire le tracé sur le plancher en utilisant le fil à plomb et prendre les mesures de la hauteur du plancher au plafond. Cette dernière hauteur sera reportée sur la plaque en en enlevant 1 cm. Prenez la scie égoïne et découpez alors le panneau qu’on aura préalablement placé sur des tréteaux. Utilisez du mastic adhésif pour l’encollage d’une épaisseur de près de 20 mm du premier panneau. Redressez le panneau en plaçant à sa base des cales biseautées et débutez la pose d’un panneau dans un coin du mur. Veillez à ce que les panneaux soient bien alignés en utilisant un maillet en bois et n’oubliez pas de les presser vigoureusement à l’aide d’une règle épaisse.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales