Bricoleurs.Tv » Économies d’énergie » Isoler les murs et les planchers

Réussir l’isolation des murs et des planchers : avoir les bonnes techniques avant tout

Isoler les plancher et les murs nécessitent de voir de plus près l’état de ceux-ci, mais aussi de respecter quelques démarches importantes. Le site bricoleurs.tv vous permet aujourd’hui de réaliser vous-même l’isolation de vos murs et planchers sans que vous n’ayez à débourser beaucoup d’argent. Avec quelques outils et techniques bien maîtrisées,vous allez réussir à mener à bien cette tâche.



Isoler les murs et les planchers

Isoler les murs ou les planchers permet de garder la chaleur dans la maison tout en permettant aussi de se préserver de certains insectes indésirables ou encore de l’humidité, embarrassant et entraînant souvent des maladies respiratoires.

Les outils et matériaux nécessaires pour isoler les murs ou les planchers

Les outils utiles pour ce travail de bricolage ne sont pas très nombreux, il suffit de posséder une scie, un cutter, du fil à plomb, un marteau, une spatule, des tréteaux, un tournevis, une perceuse, un mètre à ruban, une règle, du cordeau de maçon, du maillet en bois. Toutefois, pour l’isolation des murs comme pour le plancher, le choix du matériau dépend de la finition souhaitée. Ainsi, dans le cas des murs, pour espérer pouvoir rainurer ou langueyer l’isolant, les panneaux de mousse polyuréthane ou de polystyrène seraient nécessaires. Pour des décorations, peinture et tableaux, les panneaux composites seront parfaits, mais si vous aimeriez revêtir l’isolant une fois installé, avec du papier peint par exemple, les panneaux de laine avec pare-vapeur feront l’affaire. Quant aux planchers, vous avez le choix entre la vermiculite et le feutre en laine de verre. Certes, d’autres isolants existent mais ce sont les plus utilisés et les plus efficaces aussi.

revenir en haut

L’isolation des murs non abîmés

La procédure pour réussir l’isolation des murs va dépendre de l’état du mur. En effet, si celui-ci est abîmé, quelques préparatifs plus approfondis seront nécessaires. Si les murs sont déjà prêts, avec les panneaux de laine semi-rigides, il faut :

  • étaler de la colle avec la spatule
  • apposer les panneaux un à un sur le mur
  • utiliser des bandes adhésives pour la jointure des panneaux entre eux

Avec les plaques de polystyrène, il faut d’abord mesurer la distance entre le sol et le plafond, puis couper les panneaux en ajoutant un centimètre de plus à cette longueur–là. Ensuite, vous pouvez procéder de la même manière qu’avec les plaques de laine de verre. Et enfin, pour les panneaux composites, il faut tout d’abord tracer sur le plafond et sur le sol son épaisseur en ajoutant un centimètre de surplus, puis de mesurer la distance plafond-sol. Il faut ensuite reporter cette distance diminuée de un centimètre sur les panneaux et les découper ensuite. L’utilisation de mastic adhésif est maintenant nécessaire pour encoller la première plaque en réalisant des plots de 20 mm d’épaisseur. Pour vous aider à poser les panneaux sur le mur, installez des cales au sol. La règle servira à presser sur le panneau mais aussi à les aligner. De l’enduit servira à joindre les panneaux entre eux.

revenir en haut

L’isolation des murs abîmés

Pour les panneaux en laine minérale comme pour les plaques de polystyrène, à poser sur des murs abîmés, il vaudrait mieux restructurer le mur avec une ossature en bois à réaliser avec des tasseaux vissés à point pour laisser une place suffisante aux panneaux, avant de faire comme énoncé précédemment. Mais dans le cas de panneaux composites, la démarche est toute autre. En effet, il faut visser ces panneaux, sur une distance de 60 cm, sur des tasseaux déjà vissés dans le mur, ces mêmes panneaux étant découpés à la hauteur exacte de la distance plafond-sol.

revenir en haut

L’isolation des planchers

Si vous décidez d’isoler le plancher avec de la vermiculite, voici les étapes à suivre :

  • Etaler la vermiculite entre les solives sans pour autant les compacter
  • Prendre une planchette pour égaliser et obtenir l’épaisseur souhaitée

Dans le cas de la laine de verre, la première chose à faire c’est de la dérouler entre les chevrons en mettant le pare-vapeur en bas. Toutefois, il peut arriver que votre plancher soit haut, avec lambourdes et solives. Dans ce cas, il faut mettre la première couche entre les chevrons. Ensuite, il faut fixer les lambourdes et enfin y dérouler la seconde couche et le travail est maintenant fini.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales