Bricoleurs.Tv » Économies d’énergie » Isoler les combles de la toiture

Isoler les combles : nécessaire pour garder une bonne température à l’intérieur, tout au long de l’année

Selon les matériaux utilisés, la durée de la pose et la complexité des tâches peuvent varier. Cependant, le principe de base reste le même. La règle fondamentale à respecter, est de laisser un espace de 3 cm minimum, entre l’isolant et la toiture pour la ventilation, et ce, quel que soit le matériau utilisé.



Isoler les combles de la toiture

Avant de commencer le travail, veillez à rassembler tout l’outillage nécessaire. Vous aurez besoin d’un marteau, d’une scie égoïne, d’un mètre, d’un couteau ou d’un cutter, d’une perceuse, d’une agrafeuse et d’un tournevis. Veillez aussi à inspecter la toiture avant, et réparez éventuellement les éléments défectueux car après l’installation du système d’isolation, vous ne pourrez plus accéder à cette partie, de l’intérieur.

Les différents matériaux pour isoler les combles

Pour installer un système d’isolation, il est nécessaire de choisir le matériau adapté à la structure des chevrons supportant les lattes de la toiture. Il en existe plusieurs à cet effet :

  • les rouleaux de laine minérale avec pare-vapeur
  • les panneaux de laine minérale
  • les panneaux composites, généralement fabriqués en plâtre et couplé avec un revêtement de matière isolante tel que de la laine minérale ou du polystyrène
revenir en haut

La pose d’un rouleau de laine minérale avec pare-vapeur

Dans le cadre d’une isolation simple, cette technique peut être utilisée comme unique système d’isolation de la toiture. Si vous utilisez des rouleaux de laine, prenez soin de mettre le côté pare-vapeur vers l’intérieur. Pour poser les rouleaux, procédez comme suit :

  • Déroulez le rouleau de laine le long des chevrons et agrafez-le grâce à ses languettes. Une agrafe doit être posée tous les cinq centimètres environ, pour garder une bonne adhérence entre le rouleau et le chevron
  • Si le rouleau est trop épais pour permettre l’espace de 3 cm avec la toiture, il est nécessaire de compenser les chevrons en y apposant des tasseaux. Le rouleau de laine sera agrafé dessus
  • Si les distances entre les chevrons sont irrégulières, la pose du rouleau devra attendre. Dans ce cas-ci, il s’agit de créer de nouveaux supports. Pour cela, on applique la technique du contre-chevronnage, en fixant horizontalement des tasseaux sur les chevrons. C’est le long de ces tasseaux que seront agrafés les rouleaux de laine. La distance séparant deux tasseaux consécutifs, ne doit donc pas être supérieure à la largeur du rouleau
revenir en haut

Poser des panneaux de laine minérale

Les panneaux de laine minérale constituent la seconde alternative. Ils ont l’avantage d’être semi-rigides, ce qui facilite leur fixation. Pour poser les panneaux, il suffit de les disposer entre les chevrons. Pour les panneaux de laine minérale, procédez comme suit :

  • Découpez les panneaux en fonction de la distance entre les chevrons. Veillez à effectuer une découpe légèrement supérieure à la mesure citée précédemment, afin que les panneaux se tiennent tout seuls lorsqu’ils seront entre deux chevrons. Il ne reste plus qu’à loger les panneaux entre cet espace en prenant soin de garder la distance de 3 cm avec la toiture
  • Dans le cas où les distances entre les chevrons sont irrégulières, procédez au contre-chevronnage, sinon embrochez les panneaux sur des pattes de fixation préalablement fixées aux chevrons. Pour que les panneaux se tiennent, glissez une rondelle sur les pattes et tordez leurs bouts vers l’extérieur
revenir en haut

Poser des panneaux composites

Le dernier matériau est le panneau composite. Ce type de panneau se fixe par vis sur les chevrons. Ce type de panneaux présente de nombreux avantages, notamment sur le plan esthétique. Pour les poser, voici comment faire :

  • Le premier panneau doit être posé dans la partie inférieure de la toiture et dans un coin
  • Vissez les panneaux sur les chevrons à l’aide de vis de longueur au moins supérieur de 2 cm à l’épaisseur du panneau. Veillez à enfoncer le vis correctement, en évitant de forcer quand le panneau est déjà bien fixé
  • Pour dissimuler les liaisons visibles entre les panneaux, utilisez de l’enduit pour combler les joints. Passez par-dessus l’enduit une bande de recouvrement spéciale et lissez le tout avec une spatule. Pour cette opération, veillez à commencer par les panneaux du haut
  • Enlevez l’excédent d’enduit qui sort sur les bords de la bande après le lissage et laissez sécher 24 h
  • Après le séchage, recouvrez la bande d’enduit, à l’aide d’une spatule large et laissez sécher une semaine
  • Pour la finition, poncez doucement la bande avec du papier verre fin
revenir en haut

La pose d’un système d’isolation renforcée

Le principe de l’isolation renforcée consiste à accroître la capacité de non conductivité thermique du système d’isolation. Pour cela, on procèdera à une double isolation simple. Pour effectuer le travail, on appliquera l’une des techniques citées précédemment sur chacune des deux couches du système d’isolation renforcé. La combinaison entre les matériaux est laissée à votre appréciation. Cependant, il est judicieux de choisir un isolant qui se fixera entre les chevrons pour la première couche, et un matériau qui se fixera sur les chevrons pour la deuxième couche.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales