Bricoleurs.Tv » Plomberie et sanitaires » Poser un lavabo ou une vasque

La pose d’un lavabo ou d’une vasque, facile à effectuer soi-même à condition d’en connaître le principe

Les lavabos et les vasques sont généralement livrés prêts à la pose. Ils sont vendus avec la robinetterie et le système de vidage, ce qui résout le problème de recherche d’accessoires adéquats. La principale difficulté reste donc la pose et le choix des fixations. La pose d’un lavabo ou d’une vasque n’a rien de compliquée, cependant il est important de suivre quelques étapes pendant le travail, pour s’assurer que l’installation soit correcte, et utiliser les matériaux qui conviennent.


Poser un lavabo ou une vasque

Avant de commencer, il faut quelques préparations. La préparation consistera à protéger la surface autour de laquelle les travaux vont être effectués mais aussi à vérifier ou éventuellement à poser les installations diverses, tel les tuyauteries, qui après la pose du lavabo ou de la vasque, ne seront plus accessibles. Pour vérifier

un tuyau d’évacuation d’eau, il ne faut pas seulement s’assurer qu’il ne fuit pas, il faut également vérifier la pente d’écoulement. Cette pente ne devrait pas être inférieure à 1 cm par mètre. Pour achever cette préparation, il va falloir aménager la surface du support, en y posant un carrelage, un revêtement à base de vinyle ou juste de la peinture pour sanitaire. Ces préparations terminées, on peut procéder à la pose.

Poser le système de vidage et d’alimentation en eau

La pose d’un lavabo ou d’une vasque s’effectue en deux phases : la pose du système de vidage et d’alimentation en eau, puis la pose du lavabo sur son support. Il existe deux types de vidage, dont la différence se situe dans le système de trop plein. Ce système de trop plein peut être intégré, ce qui ne nécessite aucune opération particulière lors de la pose, ou à visser qui nécessite l’utilisation d’un flexible. Le système de vidage doit, ensuite, être raccordé à un siphon qui sera, quant à lui, raccordé plus tard au tuyau d’évacuation. Lors de ces différents raccords, il faut veiller à l’étanchéité de chaque liaison. Pour cela, il faut utiliser de la colle spéciale Pvc sur les raccords entre matières en Pvc et éventuellement des colliers et de la filasse pour les raccords en métal et à visser. Lorsque le système de vidage est en place, la pose du système d’alimentation eau constitue la prochaine étape. La tuyauterie pour l’eau chaude devra être en cuivre de préférence. Cependant, les tuyaux en Pvc peuvent aussi être utilisés. Pour ces derniers, le choix d’un diamètre de 10/12 ou de 12/14 est judicieux. Pour raccorder le réseau de tuyauterie au système d’alimentation en eau du lavabo, on peut s’aider de flexibles. Quand cette première phase est effectuée, on peut procéder à la pose du lavabo ou de la vasque.

revenir en haut

La pose du lavabo

Il existe trois types de fixation de lavabo : la fixation directe par vis, la fixation par vis à l’aide de pattes et la fixation par vis à l’aide de consoles. Avant de trouer le support, il faut faire un marquage pour identifier les entrées des vis. Pour cela, il est nécessaire de placer le lavabo à sa hauteur de fixation, et de dessiner son contour sur le support après s’être assuré qu’il est bien horizontal, grâce à un niveau à bulle. Pour avoir la position des points à trouer, il suffit de mesurer leurs positions sur le lavabo et de le rapporter sur le support. Pour un lavabo sans colonne, la hauteur de fixation doit tourner autour de 80 cm pour un lavabo avec colonne, cette hauteur dépendra de la longueur de celle-ci. La pose de la colonne doit donc être effectuée avant celle du lavabo. La colonne sert à cacher la plomberie et elle ne supporte pas le lavabo. Au cas où elle venait à être enlevée, le lavabo doit pouvoir rester en place. Pour la fixation du lavabo, il faut des vis appropriés à la nature du support. Ainsi, sur un mur en béton, les vis inoxydables pour lourdes charges, introduits dans des chevilles en nylon constituent la fixation idéale. Sur un support en plâtre, il est recommandé d’utiliser des chevilles métalliques à expansion munies de collerettes antirouille. Pour des cloisons creuses, la fixation se fera grâce à un produit de scellement chimique introduit dans la paroi. Quand le support est prêt à recevoir le lavabo, c’est-à-dire que les chevilles sont correctement en place, on peut visser le lavabo grâce à ses trous de fixation.

revenir en haut

La pose d’une vasque

Les premières opérations lors de la pose d’une vasque sont similaires à celles de la pose d’un lavabo. Il existe deux types de support pour recevoir une vasque : un meuble dédié ou un plan de toilette à aménager pour encastrer la vasque. Après avoir installé le vidage et les conduits d’eau, on peut procéder à la pose. Sur un meuble dédié, il suffit d’encastrer la vasque dans l’orifice prévu à cette effet. Pour un plan de toilette encore à aménager, le choix d’un plan en agglomérés hydrofugés peut être pratique. Pour la découpe, un gabarit est livré avec la vasque et il suffit donc de poser le dessin sur le plan et de découper le contour à la scie sauteuse. Avant de poser la vasque, il faut appliquer de la silicone sur le contour découpé, et sur le contour de la vasque pour assurer l’étanchéité. Après cela, il ne reste plus qu’à encastrer la vasque.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales