Bricoleurs.Tv » Faire construire

Faire construire

Bon nombre de personnes auraient aimé avoir leur propre maison, seulement, c’est un désir qui n’est pas à la portée de tout le monde. Et ceux qui peuvent se permettre de faire construire la maison de leur rêve sont aussi parfois dans l’embarras car de nombreuses questions y afférentes peuvent rester sans réponses. En effet, avant de se lancer dans une initiative de cette envergure, certains points méritent d’être connus. Ces derniers sont parfois très déterminants et peuvent influencer sur les délais d’exécution. Mais la connaissance de ces points pourrait aussi d’autre part inciter et faire avancer rapidement la décision d’autres personnes qui ont ce même désir.

Faire construire

Comme faire construire une maison est généralement une décision qu’on ne prend pas à la légère, il est toujours intéressant d’avoir les réponses aux diverses questions qu’on pourrait se poser avant le commencement des travaux. Parmi les points importants à savoir figurent :

  1. les ressources financières dont on dispose
  2. le terrain ainsi que les dispositions y afférentes
  3. le choix des matériaux

Le budget et les ressources financières

Avant toute décision de faire construire une maison, il faut avoir à l’esprit les coûts qui s’imposent. Aussi, il est primordial d’établir un devis en prenant en compte tous les postes afférents à une construction. En effet, les dépenses ne vont pas se limiter à l’édification de la maison proprement dite puisque les autres postes comme l’aménagement ou encore la décoration influe grandement sur la totalité du budget. Il faudrait donc avoir une vue générale sur la totalité des dépenses et ne pas oublier de considérer les coûts inhérents : à la construction qui regroupe les dépenses sur l’achat du terrain, les frais de bornage et d’adaptation du terrain, les frais de viabilité du terrain et surtout le coût de la construction proprement dite aux divers frais financiers relatifs aux prêts bancaires dans le cas où on s’engage sur cette voie aux divers frais comme les honoraires du notaire et de l’architecte, les frais de permis de construire, les impôts et taxes relatives à une construction et éventuellement les commissions de l’agence immobilière aux assurances diverses dont certaines sont obligatoires et d’autres facultatives aux aménagements intérieurs et à l’achat des sanitaires diverses et le système de chauffage aux finitions, aux décorations et aux accessoires même les plus futiles et anodines comme la poubelle et la boîte aux lettres.

Une fois que le budget est bouclé, il est beaucoup plus prudent de prendre une marge supplémentaire de près de 10 % car au final, les divers postes de dépenses relatives à la finition et la décoration valent toujours un peu plus que ce qu’on avait prévu. Selon les personnes, le financement d’un tel projet pourrait se faire par fonds propre ou encore par l’intermédiaire des divers prêts proposés par les banques. Sur ce point, il est nécessaire de comparer les divers taux et garanties qu’exige chaque banque. Ces deux points sont en effet les éléments clés à savoir avant de négocier avec le banquier. Il est donc important de savoir les termes techniques qui seront certainement évoqués par le banquier comme les types de taux possibles, les types de prêts, les types de garanties et les assurances nécessaires. Mais à côté de tout cela, les différentes aides fiscales et les crédits d’impôts doivent aussi être considérés afin d’alléger un peu les sommes affichées par le budget.

revenir en haut

Le terrain

Pour pouvoir détecter le bon terrain, il est possible de passer par un agent immobilier ou éplucher les petites annonces ou encore de prendre des informations auprès des mairies et des communes. Le choix du terrain doit être judicieux car l’importance des travaux en dépend tout comme la longévité de la construction. Pour ce faire, des critères de choix s’imposent tels que l’accessibilité du terrain et ses spécificités dont la nature du sol et du sous-sol, l’évaluation des éventuelles pentes et des terrassements y afférents, la situation juridique et administrative du terrain qui est fournie par l’ensemble des informations à recueillir auprès des différentes autorités compétentes.

Une fois que le terrain est enfin découvert, les procédures d’achat doivent ensuite être scrupuleusement engagées avec l’aide d’un professionnel. Effectivement selon le type de terrain, les conditions de vente qui devront être clairement stipulées dans l’avant-contrat peuvent variées d’un terrain à un autre. Par la suite, le contrat définitif appelé aussi acte authentique n’est que le prolongement de cet avant-contrat et le terrain doit être dans le même état que lorsque l’avant-contrat a été signé.

revenir en haut

Le choix des matériaux

C’est à partir du moment où on commence à choisir les matériaux nécessaires à la construction que l’initiative de faire construire sa maison devient de plus en plus délicat. En effet, il existe d’innombrables possibilités qui s’offrent et en parallèle il y a aussi les normes dont certains doivent impérativement être respectés. Au niveau du choix des matériaux, l’évolution technologique de nos jours a laissé un choix très étendu. Les principaux paramètres de choix ne se limitent plus à la durabilité et le prix de ces derniers puisque des critères comme la qualité écologique et isolante sont devenus de plus en plus importants. Ainsi, parmi tant d’autres matériaux, certains se démarquent en ayant tout de même leurs avantages et leurs inconvénients. Le parpaing a l’avantage d’être écologique et économique mais ne présente pas les qualités d’isolations thermiques idéales conduisant ainsi à un surcoût d’installation d’isolant intérieur ou extérieur. La brique creuse est un peu mieux que le parpaing en terme d’esthétique et d’isolation mais nécessite tout de même l’installation d’un isolant intérieur ou extérieur pour avoir un maximum de confort. La brique alvéolaire offre à la fois une parfaite isolation thermique et plus de sécurité grâce à l’existence de l’air circulant à l’intérieur des alvéoles. Par contre, le coût de ce matériau est plus important que la brique et le parpaing. Enfin, les différentes options relatives à l’aménagement intérieur comme les cloisons et les menuiseries sont aussi importantes et jouent un rôle prépondérant dans l’isolation et le confort de la maison.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales