Bricoleurs.Tv » Bricolage sur les Murs » Réussir la rénovation de votre façade

Réussir la rénovation de votre façade par sablage : les conseils pour mettre ce chantier lourd à la portée de tout le monde

Le sablage permet de transformer un mur pour la pose de brique, il sert également à la rénovation d'un mur en brique existant. Le sablage fait partie des travaux lourds, aussi la sécurité est primordiale, car les blessures peuvent être graves. Le prix d'un nettoyeur ou d'un compresseur est élevé, mais on peut les louer si on les utilise occasionnellement.

Réussir la rénovation de votre façade

En premier lieu, il faut choisir l’équipement adéquat, ainsi, un compresseur de 15 chevaux est recommandé, tandis que le nettoyeur dépend de la superficie de la façade. La puissance est exprimée en bars et n’importe quel modèle convient pour une surface inférieure à 20 m². Toutefois, il faudra une pression de 120 à 150 bars pour une façade entre 50 et 100 m². Il faut un sable spécial pour le sablage, et la quantité dépend de la façade. Il faut garder à l’esprit que 25 kg dure entre 15 et 25 minutes selon la puissance utilisée.

Le sablage par nettoyeur

Voici les outils qu’il vous faut pour réussir un sablage par compresseur ou nettoyeur :

  • Un échafaudage
  • une bâche de protection
  • des gants renforcés et un masque de protection global qui doit vous couvrir jusqu’aux épaules
  • une combinaison
  • des lunettes pour travaux de chantier

En premier, mettez de l’eau dans votre nettoyeur et chauffez-le pendant une demi-heure. Le câble électrique ne doit pas être fractionné, et achetez une rallonge circulaire si c’est nécessaire. Installez correctement l’échafaudage et posez la bâche de protection. Il est recommandé de prévenir son voisinage pour qu’ils protègent leur fenêtre et leur voiture, dites également à vos proches de rester éloignés pendant la durée des travaux. Une fois que vous avez mis votre équipement de protection, montez une extrémité de la lance sur le nettoyeur et l’autre dans le conteneur de sable. Il est conseillé de faire un test pour vérifier la pression et son efficacité. Votre lance doit être à 25 centimètres du mur, et il faut commencer le sablage de bas en haut. Ne faites pas de mouvements brusques, et respectez un angle de 30 ° pendant toute l’étape. Une fois que vous avez fini, utilisez le nettoyeur pour laver le mur avec de l’eau, mais la puissance doit être réglée au minimum.

revenir en haut

Le sablage avec un compresseur

Les principes de préventions et de sécurité sont identiques, les composants d’un compresseur sont plus complexes, aussi voici une liste pour une meilleure compréhension :

  1. Le conteneur du sable (c’est le composant principal)
  2. Le robinet d’air (il se trouve entre le compresseur et le conteneur)
  3. L’épurateur (il est à côté du deuxième composant
  4. Une vanne de purge
  5. Un robinet de décompression (il sert à évacuer le sable)

Commencez par mettre le sable dans le conteneur de l’abrasif, et laissez tourner pendant 15 minutes. Connectez le conduit d’air entre le compresseur et la vanne d’épuration, et verrouillez le robinet d’air. Votre casque dispose d’un tuyau qu’il faut relier à l’épurateur. Montez l’embout et le tuyau de sablage et vérifiez que toutes les vannes sont fermées. Il faut mettre l’abrasif dans son conteneur avec un robinet sur ce dernier. Ouvrez les deux vannes d’air sur le compresseur et la sableuse, et contrôlez que le dispositif de pression fonctionne correctement. Pendant que l’air circule, ouvrez doucement le robinet de la sableuse et commencez le sablage. Une fois que le sable est épuisé, verrouillez l’arrivée de l’air et ouvrez le robinet de décompression. Cela remplit de nouveau le contenant de sable, et on peut rouvrir le robinet d’air pour recommencer le sablage. Il faut répéter ces étapes autant de fois que c’est nécessaire. En cas d’une utilisation prolongée, le tuyau de sable risque d’être bouché, aussi démontez-le et nettoyez-le. Le même principe s’applique pour l’arrivée de sable et l’épurateur. Toutes ces étapes semblent compliquées, c’est pourquoi quelques tests sont nécessaires pour les maîtriser.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales