Bricoleurs.Tv » Bricolage sur les Murs » La peinture du plafond

L’art de peindre le plafond dans la maison, un exercice qui relève de la bonne stratégie et de l’organisation

En voulant peindre soi-même le plafond de sa maison, plusieurs avantages peuvent en être tirés comme la satisfaction d’avoir contribué à l’amélioration de l’apparat de celle-ci, l’économie réalisée en n’embauchant aucun ouvrier qualifié… Mais cela peut aussi présenter des inconvénients surtout quand ce travail n’est pas fait en toute connaissance. Avoir quelques astuces et suivre quelques étapes vous garantiront un bien meilleur résultat.

La peinture du plafond

Avant de peindre le plafond, il est nécessaire de déterminer, dans un premier temps, le caractéristique de celui-ci : neuf, taché et auréolé ou encore fissuré et écaillé parce que les procédures à suivre sont différentes dans les trois cas. Il est essentiel aussi par la suite de protéger les surfaces qui ne doivent pas être peintes. Et lors de l’application de la peinture, il faut savoir manœuvrer avec tact pour avoir une coloration unie. Les étapes à suivre seront explicitées dans cet article. Il ne faut pas oublier de s’équiper des matériels nécessaires pour faciliter le travail.

Les outils indispensables

Plusieurs outils sont nécessaires soit pour la préparation du support, soit pour la préparation du travail, soit pour le travail lui-même. Pour la préparation du travail, il faut :

  • une éponge bien lisse
  • une brosse
  • un seau d’eau
  • de la lessive en boîte
  • de l’enduit pour reboucher et/ou pour lisser le plafond

Ces outils précités sont utiles pour laver le plafond tout en le préparant pour la peinture. Toutefois, avant d’appliquer la peinture, certains matériels sont à prévoir notamment l’échelle ou l’escabeau, la combinaison, les bâches de protection pour le sol et pour les meubles si toutefois, quelques meubles ne peuvent être déplacés, les rubans de masquage ou bandes adhésifs pour les angles des murs, les plinthes ou les poutres et éventuellement quelque chose pour protéger les cheveux.

Pour effectuer le travail, il faut :

  • un rouleau pour plafond antigoutte de 12 à 14 mm
  • une brosse à rechampir pour faire les angles et les bordures difficiles à atteindre
  • un bac à peinture avec grille d’essorage
  • un solvant pour la peinture utilisée : de l’eau ou du white-spirit
  • une perche télescopique d’une longueur dépendant de la hauteur du plafond
revenir en haut

La préparation du plafond avant la pose de la peinture

Avant d’appliquer la peinture, il est important de préparer la surface suivant les caractéristiques de celle-ci. Si le plafond est neuf et non encore peint, la préparation consistera en l’application d’une sous-couche adaptée de peinture non seulement pour fixer le plâtre mais aussi pour uniformiser la surface afin de faciliter la peinture finale. Si toutefois le plafond neuf est déjà peint, il est déjà prêt à recevoir sa touche finale en peinture donc vous pouvez commencer le travail. Pour un plafond taché ou auréolé, il faut peindre les taches sèches importantes 24 heures avant la peinture finale et une fois sèche, y appliquez directement la peinture sans diluant. Dans le cas de taches grasses, c’est la même procédure mais à 48 heures avant la peinture finale. Pour les fonds peints écaillés, enlevez les zones écaillées, poncez la surface et y appliquez une sous-couche de peinture. Les zones peintes et fissurées dont les fissures dépassent les 2/10ème de mm nécessitent d’être rebouchées et d’être poncées avant d’y appliquer une sous-couche de peinture.

revenir en haut

Les étapes de la mise en peinture du plafond

Une fois le plafond bien préparé et prêt à être peint, il faut maintenant s’attaquer à la peinture finale dont voici les étapes :

  1. Posez les différentes protections et revêtements pour les parties à ne pas peindre : meubles, sols, poutres, plinthes, …
  2. Diluez la peinture avec le solvant adapté : de l’eau pour les peintures en phase aqueuse et du white-spirit pour celles aux solvants organiques
  3. Utilisez la brosse à rechampir à touffe pointue pour commencer la peinture sur les angles et les bords des murs
  4. Appliquez la peinture dans le même sens, le sens de la lumière, afin de former des bandes d’environ 100*50 cm
  5. Appliquez à présent la peinture perpendiculairement aux premières bandes formées
  6. Lissez la peinture en passant le rouleau légèrement
  7. Faites passer le rouleau en formant un rectangle tout en lissant la jonction de la précédente couche et faites cela sur toute la surface
revenir en haut

Quelques astuces en plus

Quelques astuces pourront améliorer davantage votre travail, voilà pourquoi nous vous en donnons quelques-uns dans le cas de la peinture pour le plafond. Déjà, si vous aimeriez encore peindre les murs ou les tapisseries, il est important de commencer les travaux par la peinture du plafond. Par ailleurs, pour les plafonds neufs comme pour les plafonds fissurés et écaillés en même temps, il est recommandé d’utiliser de la peinture plafond acrylique monocouche. Pour les plafonds tachés et auréolés, c’est plutôt la peinture plafond glycéro-monocouche qui est recommandée. Et enfin, au moment de la peinture, pensez à bien tirer sur le rouleau ou sur le pinceau pour ne laisser aucune surépaisseur de peinture.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales