Bricoleurs.Tv » Bricolage Hivernal » Protéger les canalisations du gel

La protection des canalisations du gel : une nécessité

En hiver, il est nécessaire de protéger les canalisations susceptibles d'être endommagées par le gel, l'eau gelée augmentant de volume et pouvant causer l'éclatement des tuyaux. Différentes méthodes peuvent être appliquées pour protéger les canalisations du gel. La vidange des tuyaux et l'utilisation de matières isolantes sont adaptées pour les canalisations en fer. Le recours aux matériaux modernes tels le cordon câble constitue une alternative efficace.

Protéger les canalisations du gel

L’utilisation de divers matériaux permet de protéger les canalisations du gel et de limiter les pertes de chaleur. La méthode la plus efficace pour prévenir le gel consiste à préparer un mélange de 5 cuillerées à soupe de gros sel dans 1 litre d’eau. Cette solution est à verser dans l’évier au début de l’hiver. Pour protéger la canalisation des WC, un mélange de 50 grammes de gros sel marin par litre d’eau est à utiliser.

Protéger les canalisations par la vidange

La vidange est la méthode de protection la moins compliquée et la plus efficace. Elle est adaptée pour protéger les canalisations des maisons inoccupées pendant une certaine période ou en cas de panne de chauffage. Pour procéder à la vidange, il faut fermer la vanne commandant l’installation et ouvrir un robinet situé dans la partie inférieure du réseau ainsi qu’un second à un niveau supérieur. L’objectif consiste à provoquer une entrée d’air afin que l’installation ne soit pas complètement vidée. Les robinets purgeurs situés au niveau inférieur de la canalisation sont laissés ouverts. La vidange ne peut pas être réalisée dans certains cas notamment sur les canalisations en fer dont l’intérieur se rouille au contact de l’oxygène. Les installations en fer sont à protéger avec de la laine de verre et à l’aide de certaines techniques. Les siphons de l’évier ou du lavabo retiennent une certaine quantité d’eau. Pour prévenir le gel, il est conseillé de verser de l’alcool à brûler dans le siphon.

revenir en haut

Protéger les canalisations en fer

Les matériaux isolants permettent de protéger les canalisations en fer. Les parties à protéger sont à entourer de gros cordons d’étoupe, de feutre ou de lièges vendus par paire auprès des quincaillers. Appliqués en couche, ils doivent épouser la forme du tuyau. L’ensemble est à maintenir par un serrage à l’aide d’un collier. Pour protéger les canalisations dans les bâtiments agricoles, il est conseillé d’utiliser des matériaux tels que la paille ou la sciure de bois. Il est possible de prévenir le gel en maintenant la température ambiante positive, le gel survenant lorsque la température est inférieure à 0°C. Le compteur s’installe à l’abri des courants d’air, et du papier journal qui constitue un excellent isolant permet de calfeutrer les portes du garage. Les compteurs et les conduites d’eau dans les locaux non chauffés doivent être équipés de fil chauffant. Cette méthode convient aussi pour la protection de la section située entre le compteur et l’insertion de la canalisation destinée à alimenter la maison. En période de gel intense, les canalisations sont à protéger en laissant couler un filet d’eau au robinet le plus éloigné du compteur. Le mouvement de l’eau permet de stabiliser la température à près de 10°C.

revenir en haut

Préserver les canalisations avec des accessoires modernes

Le cordon câble chauffant permet de prévenir le gel dans les canalisations d’eau et de fuel. Le cordon constitué d’un fil souple chauffant est doté d’un revêtement en silicone. Le câble chauffant fonctionne entre -60 et 180°C et possède une bonne propriété diélectrique. Il résiste aux intempéries et ne présente aucun danger lorsqu’il est raccordé au réseau comportant un thermostat hors gel. Sa consommation électrique est de 10 watts par mètre. Pour une efficacité optimale, utilisez un dispositif comportant un thermostat optionnel.

Le système exogel est utilisé pour prévenir l’emprise du gel sur une installation. Il permet de protéger une canalisation d’une cinquantaine de mètres. Le dispositif exogel est autonome et ne nécessite aucun branchement électrique. Ce système fonctionne suivant le principe des effets thermostatiques. Lorsque la température baisse, le système s’ouvre et laisse l’eau s’écouler. La température en aval du circuit est réchauffée par l’eau qui provient de la partie chaude en amont. La vanne de l’exogel se referme après la correction de la température. Ainsi, la régulation de température par le système exogel s’effectue automatiquement.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales