Bricoleurs.Tv » Bricolage Hivernal » Les pneus contacts

Les pneus contacts pour sol froid, mouillé, enneigé et verglacé

Un pneu contact est aussi appelé pneu hiver. Il présente des caractères spécifiques dont la résistance au froid et une surface de contact plus importante pour accroître l'adhérence au sol froid, humide, enneigé ou verglacé. Sa gomme améliore la tenue de route et permet de bénéficier d'une plus grande sécurité lors d'un freinage un peu rude et les risques de glissade sont fortement réduits. Il est efficace à une température inférieure à 7°C.

Les pneus contacts

« Pneu contact » est une terminologie spécifique, exclusivement utilisée par un constructeur au début pour désigner un pneu 4 saisons. Dans le langage commun, il indique un pneu destiné au froid hivernal. Certains constructeurs préfèrent utiliser la dénomination pneu neige ou pneu hiver pour ce même type de produit. Il se distingue des pneus d’été par ses propriétés à supporter les températures inférieures à 7 °C et jusqu’à -18 °C.

Les propriétés d’un pneu contact

La gomme d’un pneu contact est tendre en raison de sa composition constituée de caoutchouc synthétique ou de matière multicellulaire contenant de la silice. Cette caractéristique évite au pneu de durcir au contact du froid et permet d’améliorer son adhérence sur un sol froid, mouillé ou glacé. L’élasticité du pneu est conservée à une température très basse contrairement au pneu d’été qui, dans ces circonstances, durcirait et tendrait à décoller du sol ou à faire glisser la voiture.

Le pneu contact présente des lamelles externes qui permettent à la roue de se cramponner à un revêtement lisse. Ces lamelles disposées sur la bande de roulement améliorent la traction sur les roues motrices et offrent plus de sécurité en limitant le patinage au moment de l’accélération même dans des conditions atmosphériques extrêmement défavorables. De plus, ces structures spécifiques permettent une plus grande adhérence. Par ailleurs, les rainures sont plus larges et plus profondes que sur les autres types de pneu. Elles évacuent plus facilement l’eau et la neige, ainsi que les substances boueuses. Elles atténuent fortement les risques d’aquaplaning tout en améliorant les performances au freinage.

revenir en haut

Les conditions d’utilisation

Le pneu contact a pour vocation de renforcer la sécurité sur un sol froid ou enneigé. Ce critère doit être le plus déterminant dans le choix d’un pneu contact en sachant que les constructeurs en proposent trois catégories sur le marché : le haut de gamme, la gamme intermédiaire et le pneu contact d’entrée de gamme. Dans tous les cas, les dimensions de la roue doivent être rigoureusement respectées tout en considérant les coefficients de charge et de vitesse. En bref, il s’agit de suivre les directives du constructeur du véhicule pour les pneumatiques tout en tenant compte des spécificités du pneu contact.

L’efficacité d’un jeu de pneus contact repose aussi sur l’équilibrage des roues et sur le gonflage de chaque pneu. Les vérifications de pression doivent ainsi être systématiques et régulières. De plus, les quatre roues d’une voiture doivent en être équipées pour garder le meilleur équilibre, contrairement à certaines pratiques qui veulent que seules les roues motrices en soient dotées. En définitive, les pneus contacts sur les roues motrices assurent une traction optimale et montés sur les autres roues, ils ont un impact positif sur la tenue de route en empêchant les dérives de trajectoire. Il est évident que sur un 4x4, ils procurent un comportement routier encore plus stable.

revenir en haut

L’usure des pneus contact

Un pneu standard monté d’une chaussette ne convient que pour une route ponctuellement enneigée et avec une pente maximale de 10% car la traction est presque nulle au delà, surtout en montagne. De plus, la chaussette doit être enlevée dès que le revêtement est sec. Il est donc préférable de monter des pneus contacts dès le début de l’hiver. Pour éviter d’user prématurément les pneus contacts, des chaînes neige doivent les compléter lors des périodes de fort enneigement. Les conditions de conduite seront ainsi plus favorables.

Un pneu contact usé perd tout son potentiel et rend la conduite particulièrement dangereuse. Par ailleurs, ce type de pneu répond parfaitement aux besoins de sécurité sur un revêtement sec et la voiture peut donc en être équipée jusqu’au printemps. En été, il vaut mieux monter des pneus standards, largement plus performants au dessus de 7°C. Un pneu hiver devient d’ailleurs encore plus tendre en été par l’action de la chaleur et tend à coller les roues au sol. De ce fait, la voiture ne roule plus correctement et la consommation en carburant augmente considérablement.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales