Bricoleurs.Tv » Béton et Gros œuvre » La pose des piliers et portails

Poser des piliers et portails facilement en ayant les bonnes méthodes et les bons outils

Le bricolage requiert une grande implication et application, c’est la raison pour laquelle des instructions sont données. Le non respect des conseils pourrait obliger le bricoleur à refaire tout le travail. Pour une clôture de qualité, la pose de piliers et de portails est essentielle. Il faut disposer d’un espace de manœuvre pour les travaux et d’ores et déjà délimiter les surfaces à aménager. Il faut impérativement se conformer aux règlements relatifs à l’accès d’un enclos. Comme l’objectif est d’avoir un portail qui s’ouvre et se ferme sans aucune difficulté, les piliers à mettre en place doivent être solides et suivre certaines normes de fabrication. Pour que ces conditions soient remplies, il faut toujours veiller à suivre les consignes sur la manipulation des outils, le respect des dosages prescrits ou toutes autres recommandations.

La pose des piliers et portails

La pose de piliers et de portail se fait en deux grands travaux, le premier consiste à poser les piliers, il sera subdivisé en trois étapes à commencer par la prise des mesures, puis la mise en place des fondations, et enfin la pose des éléments des piliers. En ce qui concerne la pose du portail, le travail se fera en deux étapes, la première consiste à l’installation du portail, et la seconde étape sera consacrée à la mise en place des accessoires du portail.

Les outils nécessaires pour la pose de piliers et de portails

Ci-dessous la liste des outils indispensables à la fabrication des piliers et à la mise en place du portail :

  • une perceuse et une meuleuse
  • un niveau à bulle et un fil à plomb
  • un mètre, un cordeau à tracer et une règle de maçon
  • une scie à métaux, une pelle, une pioche, une truelle et une auge
  • une coupe boulon, 4 serre-joints, 3 cales biseautées et des planches
revenir en haut

La prise de mesure

Selon la dimension souhaitée du portail, il est indispensable de délimiter au sol l’emplacement des piliers. Dans le cas où le portail s’ouvre à 90°, le jeu pour le positionnement des gonds doit être de 1,5 à 3 cm. Pour un portail qui s’ouvre à 180°, cet espace doit être comprise entre 3 et 4 cm pour chaque gond. En vue de permettre aux vantaux de bouger, il faut prévoir entre 3 et 8 mm d’espace entre eux. La dimension des piliers dépend du poids du panneau qu’ils devraient supporter, elle augmentera parallèlement au poids du vantail. Un portail léger comme ceux en pvc et ajouré ne nécessiterait que des piliers avec une base carrée de 20 cm de côté. Pour un portail en pvc plein ou en bois ajouré, le coté atteindrait les 30 cm, alors que les bois exotiques pleins ou les portails en métal exigent un pilier de 40 cm de côté.

revenir en haut

Les fondations

Les fondations doivent être profondes de 60 cm. La largeur des semelles doit dépasser de 10 cm celle des éléments à poser, celles-ci doivent être reliées entre elles avec un chaînage pouvant supporter de lourdes charges pour être plus solide. Poser, perpendiculairement au chaînage, 4 fers torsadés d’assez grande dimension, de 10 ou 12 mm, sur les 4 côtés des bords intérieurs du pilier à ériger. Laisser entre 3 et 5 cm d’espace entre les fers torsadés et les bords intérieurs du pilier. Prévoir des espaces vides avec du polystyrène pour le sabot du verrou. Ajouter de l’hydrofuge au béton et procéder au coulage de la fondation, patienter 48 heures pour le séchage.

revenir en haut

La pose des éléments de piliers

Poser 2 à 3 cm de chape de mortier bien nivelé comme base des emboîtements pour prévoir la stabilité du pilier. Ces emboîtements doivent être disposés de telle manière à ce que les joints verticaux soient placés en alternance. Colmater les interstices avec du ciment colle ou du mastic. Prévoir les emplacements des gonds et autres éléments tels que les installations électriques. Procéder progressivement au coulage du béton maigre et mouillé. Laisser un temps de pause de quelques heures entre chaque coulage pour que les premiers puissent supporter les pressions exercées par les suivants. Bien tasser le béton après chaque coulage.

revenir en haut

La mise en place du portail

Préparer les vantaux du portail en fixant les pentures et les gonds. Tout en tenant compte des jeux fonctionnels, assembler les vantaux avec des planches fixées au serre-joint et les présenter à leurs emplacements définitifs. Prévoir des cales biseautées pour la hauteur des vantaux, vérifier leur aplomb et horizontalité. Maintenir la stabilité de tous les éléments ainsi réunis et attendre deux jours de séchage avant d’enlever les cales.

revenir en haut

La mise en place des accessoires du portail

Après avoir enlevé les cales prévues pour la mise en place du portail, fixer le sabot à l’emplacement préalablement prévu, y aligner le verrou et le poser. Procéder à la mise en place de l’arrêt du portail qui servira à éviter sa fermeture violente. Choisir la serrure à poser, encastrer ou appliquer selon le cas. Ancrer au sol une barre de contreventement, cette barre est nécessaire pour tout portail dont les dimensions atteignent 1,35 m de hauteur et/ou 3,50 m de large. La longueur de la barre de contreventement ne doit pas dépasser la largeur d’un vantail.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales