Bricoleurs.Tv » Béton et Gros œuvre » Faire du mortier et du béton

Savoir composer et doser le mortier et le béton pour une construction solide

Les éléments des édifices en dur tels que les ponts et les bâtiments de plusieurs étages, sont assemblés à l’aide de mortier et de béton. Bien dosées, les compositions à base de ciment conviennent parfaitement aux réparations domestiques.

Faire du mortier et du béton

Un mortier contenant trop d’eau ou de sable est friable et ne peut lier solidement les briques. Un béton mal dosé est peu résistant et rendra plus fragile l’édifice. Le bricoleur averti doit utiliser des techniques adaptées et respecter les doses recommandées pour la réalisation d’un ouvrage spécifique.

Le dosage et le matériel nécessaire

Le bricoleur doit disposer d’outils de maçonnerie tels qu’une truelle, une brouette, une pelle ainsi qu’une bétonnière pour les grands travaux. Les principaux intrants se composent de gravier, de ciment, de sable, de fer à béton et de treillis. La proportion de matériaux indiquée sur les emballages de ciments peut être modifiée suivant la nature de la construction ou de la réparation à effectuer.

revenir en haut

Préparer le mortier

Le mortier simple s’obtient en mélangeant du ciment, du sable, et de l’eau. De la chaux peut être ajoutée à la composition ou en remplacement du ciment, le mortier au ciment ayant une prise très rapide. Cependant, le liant sera moins solide et inadapté aux constructions dont les contraintes physiques sont très élevées. Le dosage des différents éléments varie suivant l’utilisation du mortier. Pour obtenir un mélange onctueux et lier des briques ou des parpaings, il faut mélanger 50 kg de ciment à 130 litres de sable. Le mortier destiné aux gobetis contient plus d’eau et celui de charge maigre qui est plus pâteux, contient une proportion plus importante de sable soit 180 litres. Une composition onctueuse à base de chaux comporte au maximum 40 kg de chaux pour 120 litres de sable.

Le mortier bâtard est composé de ciment, de sable, de chaux et d’eau. Pour 50 kg de ciment, il faut 40 kg de chaux et 120 litres de sable. Le mélange doit être moyennement onctueux, pour un corps d’enduit et le rester pour la réalisation des finitions. Les techniques de mélange diffèrent suivant la proportion des composants. Pour les petites doses, le mélange de sable et de ciment doit être arrosé progressivement d’eau. Pour une quantité plus importante, le ciment est à verser sur le sable étalé dans un bac ou sur une bâche. L’eau est à verser progressivement dans un cratère creusé au centre du tas, tout en le remuant régulièrement. Pour les grandes réalisations, les deux-tiers de la proportion d’eau doivent être préalablement versés dans la bétonnière, avec un ajout progressif de sable et de ciment, pour trois à quatre minutes de rotation.

revenir en haut

Composer du béton

Le béton est un mélange de ciment, de sable, de gravier et d’eau. Le béton maigre s’obtient avec 50 kg de ciment, 80 litres de sable, 160 litres de gravier. Recommandé pour les fondations et d’une consistance grasse et onctueuse, le béton armé se compose de 50 kg de ciment, 60 litres de sable et de près de 120 litres de gravier. Pour être plus résistant le béton doit être ferraillé afin que le ciment ne se fissure. Les fers torsadés sont plus adaptés que ceux présentant une section ronde et lisse. La méthode de mélange est similaire à celle du mortier et le recours à une bétonnière est préférable pour les quantités plus conséquentes.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales